Mot-clé - 2004

Fil des billets

2011 déc. 20

Larmes

Il y a dans nos larmes
 les scories dissoutes
    d'un vieux passé

Le chat mort

               Il reste encore un peu du chat
                    Au fond de mon cœur
                Il reste un peu du prédateur
                        Au fond de moi

Il était toujours là, comme crucifié
J'ai saisi son image
puis placé le cadavre en terre
sur le bord du chemin

Tout cela me bouleverse et je pleure à ce que je fais
aux mille et une façons de prendre un semblant de bonheur :

          Regarde-moi, je suis beau, j'existe !
          Capter ton attention
               la tienne ou bien d'une autre femme
               peu importe à l'ego !

Tout cela me désole
voici la misère du monde
j'en fais partie
elle est en moi

               Il reste encore un peu du chat
                    au fond de mon cœur
                il reste un peu du prédateur
                        au fond de moi

Ego

               Amour !!!
  Il est au  bord du gouffre
    Il a peur... Il s'accroche
Il hurle, il s'agite, il sanglote

        Comment donner sa vie pour plus vaste que soi !

Abandon

Celle qui m'appelait "mon amour"
   m'abandonne
Je fus un maillon dans la chaîne de ses retraites

Elle s'abandonne aussi
   dans les bras d'un nouvel amour

J'abandonne le souvenir de sa forme
Les seuls bras qui peuvent m'accueillir
     sont ceux du vide

J'abandonne toute résistance
J'abandonne cette lettre
       ...                                       j'abandonne   ...

L'imagination

     L'aube bleuit le ciel
     Vénus est en diadème
     Messagères du soleil

Je n'éprouve aucune rancune pour ce que d'aucuns pourraient appeler Trahison
Non, tu ne m'as pas trahi, tu n'as rien renié
Ce sont mes yeux, mon cœur, mon âme, qui ont cru voir en toi ce à quoi ils aspirent profondément
On appelle cela : l'imagination...

Pour l'heure, les oiseaux chantent au retour de la lumière

Retraite

On dit que c'est simple
     qu'il suffit de
     lâcher prise
Mais comment pourrais-je lâcher une prise que je ne vois même pas ?

Maintenant j'entre en retraite
     J'aspire au silence
Ne plus lui écrire, ne plus la voir, ne plus lui parler...

Traversée du désert
La solitude ne se partage pas
Démons
Face-à-face
Juste observer les vagues qui me traversent

Pas d'inquiétude ici même...

Au cœur de la solitude

    Il n'y a pas de désert à traverser
         juste être dans la solitude
                    paisiblement

             Laisser naître l'amour
un amour ne dépendant de personne
    un amour tissé dans le présent
            au cœur de la solitude