Mot-clé - 2000

Fil des billets

2011 déc. 20

Étrange jardin

       Celle qui me sourit au jardin d'amour
 a les yeux branchés sur la lumière du monde
               Elle me parle du mensonge
              et ses mots explosent en moi
forts, doux et joyeux, comme un feu d'artifice...
  Chacun d'eux m'y libère une gerbe de vérité
          qui dissout les peurs de mon cœur...

étrange jardin
où tout est relié
dans la lumière des regards
le respir des feuilles
la fièvre animale

J'y retrouve tes yeux malins
au détour d'un souffle, d'une herbe, d'un papillon...
Ils me disent:
"Tu vois, tout fini par arriver!"

Merci
    pour tes yeux d'amour
    présents
    comme des bijoux
    vivants

Les mains de Leila

Elles sont en moi les mains de Leila
                   et ses yeux
                  et sa bouche
    et ses dents tireuses d'épines
Elles sont en moi les mains de Leila
                          Oh
              que je les aime !!!

Comme un soir de printemps

Dans mon rêve tu déroulais ton image
pour paraître telle que tu es
respirant avec l'univers

L'hiver fut tendre et chaud
L'oiseau sort du nid
Sa mère ne le retient pas mais son amour l'accompagne

Hier je sortais affronter le grand monde
   en relevant le col de mon blouson
Aujourd'hui je sors lui parler de toi
   que l'amour existe
   et qu'il arrive qu'il fasse grandir
   plutôt que de couper les ailes aux pieds

Mon amante est partie en voyage de noces
   Mes vœux l'accompagne
Je chanterai la beauté de nos étreintes
   aussi celle des larmes
   de ces larmes chargées de cendres
Le grand nettoyage
La dissolution
... Merci ...

libre est l'air qui m'abreuve
libre le présent qui ventile mes yeux
libre mon adhésion à tes gestes
   à tes mouvements d'âme
Je t'aime
   vaste comme la simplicité
   comme trois fois rien lorsqu'il tutoie d'autres trois fois rien
je t'aime sans peur
sans attente
comme on embrasse du regard les badauds
   un soir de printemps

Ne me plains pas

         Si un peu de ma tristesse
             parvenait jusqu'à toi
                ne me plains pas
                         Leila
                ne me plains pas
mais laisse-la dissoudre l'idée même
                d'une séparation