Mot-clé - 1976

Fil des billets

2011 déc. 20

La chanson du vin

                    Oh vous qui délaissez le vin
                         lan' faridaire la lon la
                    Oh vous qui délaissez le vin
                    voyez comme il me rend hommage
                         autant le jour comme la nuit
                    voyez comme il me rend hommage

                    Elle sommeillait derrière mon cœur
                         lan' faridaire la lon la
                    Elle sommeillait derrière mon cœur
                    vêtue de mes lourdes rengaines
                         autant le jour comme la nuit
                    vêtue de mes lourdes rengaines

                    Je la portais comme un enfant
                           lan' faridaire la lon la
                    Je la portais comme un enfant
                    comme une rose solitaire
                         autant le jour comme la nuit
                    comme une rose solitaire.

                    Mais la rose au cœur de sa croix
                         lan' faridaire la lon la
                    Mais la rose au cœur de sa croix
                    Rêvait comme un livre d'images
                         autant le jour comme la nuit
                    Rêvait comme un livre d'images

                    Je l'oubliais pour quelque temps
                         lan' faridaire la lon la
                    Je l'oubliais pour quelque temps
                    le déluge a noyé mon âme
                         autant le jour comme la nuit
                    le déluge a noyé mon âme

                    J'ai nagé longtemps, très longtemps
                         lan' faridaire la lon la
                    J'ai nagé longtemps, très longtemps
                    les larmes ont brûlé mes paupières
                         autant le jour comme la nuit
                    les larmes ont brûlé mes paupières

                    Lors la pluie s'est changée en vin
                         lan' faridaire la lon la
                    Lors la pluie s'est changée en vin
                    le vin réveilla mon amante
                         autant le jour comme la nuit
                    le vin réveilla mon amante

                    On joue à l'ombre et au soleil
                         lan' faridaire la lon la
                    On joue à l'ombre et au soleil
                    je suis aveugle elle me caresse
                         autant le jour comme la nuit
                    je suis aveugle elle me caresse

                    Ses lèvres illuminent mes yeux
                         lan' faridaire la lon la
                    Ses lèvres illuminent mes yeux
                    versant leur fraîcheur de lumière
                         autant le jour comme la nuit
                    versant leur fraîcheur de lumière

                    Oh vous qui délaissez le vin
                         lan' faridaire la lon la
                    Oh vous qui délaissez le vin
                    voyez comme il me rend hommage
                         autant le jour comme la nuit
                    voyez comme il me rend hommage

Effet de miroir

Je sais pas si tu es belle
     mais j'aime à te voir comm' ça
Dis, m'aimeras-tu quand-même
     si je m'aime à travers toi ?

Desbrembada

Desbrembada.jpg                           Òme !
        As perdut l'amor de la tèrra
                         ta femna
 Se ne' n va coma una pomma d'amor
                     desbrembada


Carcassonne, décembre

Noël

Lumière rouge sur la cathédrale
    quel enfant s'élève de toi
     aux pieds d'eau pétrifiée
      vers un avion sans nom
                   à venir ?

                   Femme
Tu ne peux pas donner un enfant
Parce qu'un enfant ne t'appartient pas
Tu ne peux que l'offrir
Mais tu ne sais pas toujours à qui

D'amour et d'eau fraiche ?

         Pourquoi vivre d'amour
         quand on peut vivre par amour ?