2011 déc. 20

Je te cherche dans l'air

Je te cherche dans l'air
     où tu es l'oiseau blanc
     et ce parfum de l'air
     qui s'écoule dans le vent
Je te cherche dans l'air
     et je m'y perds souvent
     comme la sable la poussière
     et le brouillard dans le vent

J'eus beau fouiller dans ma mémoire
les recoins de l'inspiration
Jamais n'ai croisé le regard
pour qui s'envole ma chanson...

Toi qui a dessiné le berceau
de notre pigeon voyageur
à l'autre bout de ma passion
de ta douceur

Je te cherche dans l'air
     où tu es l'oiseau blanc
     et ce parfum de l'air
     qui s'écoule dans le vent
Je te cherche dans l'air
     et je m'y perds souvent
     comme la sable, la poussière
     et le brouillard dans le vent

La chanson du vin

                    Oh vous qui délaissez le vin
                         lan' faridaire la lon la
                    Oh vous qui délaissez le vin
                    voyez comme il me rend hommage
                         autant le jour comme la nuit
                    voyez comme il me rend hommage

                    Elle sommeillait derrière mon cœur
                         lan' faridaire la lon la
                    Elle sommeillait derrière mon cœur
                    vêtue de mes lourdes rengaines
                         autant le jour comme la nuit
                    vêtue de mes lourdes rengaines

                    Je la portais comme un enfant
                           lan' faridaire la lon la
                    Je la portais comme un enfant
                    comme une rose solitaire
                         autant le jour comme la nuit
                    comme une rose solitaire.

                    Mais la rose au cœur de sa croix
                         lan' faridaire la lon la
                    Mais la rose au cœur de sa croix
                    Rêvait comme un livre d'images
                         autant le jour comme la nuit
                    Rêvait comme un livre d'images

                    Je l'oubliais pour quelque temps
                         lan' faridaire la lon la
                    Je l'oubliais pour quelque temps
                    le déluge a noyé mon âme
                         autant le jour comme la nuit
                    le déluge a noyé mon âme

                    J'ai nagé longtemps, très longtemps
                         lan' faridaire la lon la
                    J'ai nagé longtemps, très longtemps
                    les larmes ont brûlé mes paupières
                         autant le jour comme la nuit
                    les larmes ont brûlé mes paupières

                    Lors la pluie s'est changée en vin
                         lan' faridaire la lon la
                    Lors la pluie s'est changée en vin
                    le vin réveilla mon amante
                         autant le jour comme la nuit
                    le vin réveilla mon amante

                    On joue à l'ombre et au soleil
                         lan' faridaire la lon la
                    On joue à l'ombre et au soleil
                    je suis aveugle elle me caresse
                         autant le jour comme la nuit
                    je suis aveugle elle me caresse

                    Ses lèvres illuminent mes yeux
                         lan' faridaire la lon la
                    Ses lèvres illuminent mes yeux
                    versant leur fraîcheur de lumière
                         autant le jour comme la nuit
                    versant leur fraîcheur de lumière

                    Oh vous qui délaissez le vin
                         lan' faridaire la lon la
                    Oh vous qui délaissez le vin
                    voyez comme il me rend hommage
                         autant le jour comme la nuit
                    voyez comme il me rend hommage

Effet de miroir

Je sais pas si tu es belle
     mais j'aime à te voir comm' ça
Dis, m'aimeras-tu quand-même
     si je m'aime à travers toi ?

Chanson de l'autan

Autan rouleur tant nous fait peur
    En sautant la barrière
L'amour est-il toujours dedans ?
    Mon amie que j'aime tant

          Il y est caché bien souvent
              Et sautant la barrière
          S'envole à la houle du vent
              Mon amie que j'aime tant

L'autan est entré par le toit
    Et sautant la barrière
A renversé mon cœur et toi
    Mon amie que j'aime tant

          Est entré dans mon cœur et toi
              En sautant la barrière
          A tout fait voler en éclat
              Mon amie que j'aime tant

Elle est partie par un grand vent
    Et sautant la barrière
S'est envolée avec l'autan
    Mon amie que j'aime tant

          Autan rouleur tant nous fait peur
              En sautant la barrière
          L'amour est-il toujours dedans ?
              Mon amie que j'aime tant

Le cafard

J'ai pas eu le temps d'arriver
que déjà le vent a tourné

     tu t'en vas tu t'en viens tu repars
     ça me donne le cafard

J'ai le corps empli de rêve
et la tête pleine de bruit
à chercher en vain tes lèvres
dans les replis de mon lit

     tu t'en vas tu t'en viens tu repars
     ça me donne le cafard

Desbrembada

Desbrembada.jpg                           Òme !
        As perdut l'amor de la tèrra
                         ta femna
 Se ne' n va coma una pomma d'amor
                     desbrembada


Carcassonne, décembre

Le grand Oiseau-des-oiseaux

Le grand Oiseau-des-oiseaux, fils de Wakan Tanka, m'a dit :

Prends garde de commander au feu, car celui que tu allumes est tel que tu l'aimes
Si tu l'aimes pour lui même, au point de vouloir connaître et vivre sa brûlure
tu seras dans la jouissance de la vie jaillissante

Mais si tu l'aimes dévastateur, il te dévastera

     Je suis le grand serpent aux yeux verts
     Je cherche la terre où mourir
     où faire pétrir mes os
Voici :
     Mes yeux perdent leurs eaux
     et s'assèchent à l'approche du désert...
     Que mon corps coule en boue de terre rouge
Voici :
     Mes yeux s'enflamment au-dedans du désert
     Mon corps est un jardin

Tu peux forcer le soleil à s'éteindre, mais tu ne peux le forcer à être magnifique.

Avant j'étais grand comme le soleil
et nous vivions ensemble

Noël

Lumière rouge sur la cathédrale
    quel enfant s'élève de toi
     aux pieds d'eau pétrifiée
      vers un avion sans nom
                   à venir ?

                   Femme
Tu ne peux pas donner un enfant
Parce qu'un enfant ne t'appartient pas
Tu ne peux que l'offrir
Mais tu ne sais pas toujours à qui

- page 2 de 8 -