Fracastal

|   ... par écrit   |  Jeux vocaux   |  Californie 2008  ,  2013   |  

La voie de la levure

J'avais un ami brasseur de bière en Italie, qui avait installé de gros écouteurs sur ses cuves, pour aider la bière à fermenter, avec des musiques qu'il jugeait opportunes. Le son de la bière qui fermente est comme un vaste tourbillon. Je me suis dit que ceux issus du synthétiseur "LieviTao" (voir ici) étaient tout à fait adaptés à ce genre d'utilisation, et qu'on pouvait même créer des harmonies pour chaque bière en superposant plusieurs modules accordables entre eux, tant pour ce qui est des fréquences de base que des longueurs de cycles. C'est ainsi que l'idée m'est venue d'appeler ce synthé "LiéviTao", de "lievito" (mot italien pour "levure") et "Tao" (mot chinois désignant "la voie").

Comme la qualité sonore du cycle généré par chaque module se dégrade assez rapidement pour donner un ensemble un peu confus, j'ai d'abord pensé à faire revenir le cycle en arrière (ce qui est possible par un décalage négatif des fréquences entre elles)...
Mais non! ça ne marche pas parce que la dégradation provient d'une accumulation d'infimes erreurs dues aux limites de calculs des processeurs numériques (le nombre de chiffres après la virgule n'est jamais infini)...
Puis j'ai essayé de multiplier le premier cycle en faisant des copier-coller. Mais la dégradation est déjà trop importante à la fin du premier cycle pour que ces collages se fassent sans heurts...
Finalement j'ai isolé un demi-cycle (le premier, le plus précis), que j'ai copié-collé à sa suite après l'avoir retourné, obtenant une symétrie parfaite. C'est ce que j'ai fait pour chaque module, ici au nombre de 3, en implémentant aussi une fonction qui permet de choisir à quel moment du cycle (=phase) chacun démarre.
... Et puis j'ai ajouté quelques effets filtrants, pour le fun!

Voici donc ces compositions de l'automne 2006 , ou plutôt quelques extraits parce que leur durée ne dépend que du support utilisé pour les stocker. J'ajoute que les 3 cycles étant de longueurs différentes, ce qu'on entend ne se répète jamais. Sur le lecteur, la verticale du curseur donne la correspondance visuelle sur le sonogramme (Sonic Visualizer).


Aquariol

Les fréquences de base des trois modules sont: 87, 145 et 174 Hertz, ce qui correspond à des rapports de: 1/1  5/3 et 2/1 soit, en notes relatives: DoLa-15,6 cents,  et Do (+1 octave). Les durées de cycles sont calquées sur les fréquences, soit: 87, 145 et 174 secondes, avec des départs de cycles  (phases) à respectivement 1,2%  1,8%  et 2,4% de façon à éviter que les modules aient leur maximum d'intensité sonore en même temps.

aquariol.jpg

     Fichier audio intégré

Passionnément

Les fréquences de base des modules sont ici de 14587  et  51,8 Hertz, ce qui correspond à des rapports de: 1/1  3/5 et 5/14 soit, en notes relatives: DoLa-15,6 (-1 octave),  et Fa#-17,5 (-2 octaves). Les durées de cycles sont calquées sur les fréquences (mais inversées): 51,8 , 87 et 145 secondes, avec des départs de cycles (phases) à respectivement  0%,  60,4%  et 35,71%.

passionnement.jpg

    Fichier audio intégré

Marigot d'automne

Les fréquences y sont de 75   87,5  et 107,14 Hertz, ce qui correspond à des rapports de: 1/1  7/6 et 10/7 soit, en notes relatives: DoMib-33,1  et Fa#-17,5  avec des durées de cycles de 150   105  et  90 secondes, et des départs à 2,38%   2,05%   et  1,68% (des cycles correspondants)

marigot.jpg

     Fichier audio intégré

 

Mais ATTENTION: ces musiques doivent être écoutées au casque, et avec prudence !
Elles ne sont pas faites pour les humains, mais pour les levures !

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet